Table de multiplication et gestion mentale

Table de multiplication: pourquoi votre enfant devrait-il vraiment la connaître sur le bout des doigts ?

La table de multiplication est une fondation

  • Les bases solides : la table de multiplication est comme une fondation d’une maison. Si elle est solide, tout ce qui est construit dessus tiendra bien. Elle prépare votre enfant à des sujets mathématiques plus avancés comme la division ou la règle de trois. Et au collège, les enseignants s’attendent à ce que les élèves aient ces bases.
  • Rapidité et efficacité : connaître ses tables, c’est comme avoir des raccourcis en tête. Votre enfant pourra résoudre des problèmes plus rapidement, sans s’embrouiller avec des calculs basiques à chaque fois.

Une porte d’entrée vers les mathématiques

  • Découvrir des tendances : en apprenant sa table de multiplication, votre enfant va commencer à voir des motifs et des relations entre les nombres. C’est un peu comme reconnaître des motifs dans un puzzle.
  • Développer la logique : les maths, c’est un peu comme un jeu avec ses propres règles. En apprenant sa table de multiplication, votre enfant commence à comprendre ces règles et à penser de manière plus structurée.
  • Renforcer le calcul mental : c’est comme un muscle : plus on l’utilise, plus il devient fort. Avec la pratique, votre enfant deviendra plus agile avec les chiffres.

La table de multiplication, un outil pour son cerveau et pour le quotidien

  • Stimuler la mémoire : apprendre les tables est un excellent exercice pour la mémoire, tout comme retenir une histoire ou une chanson.
  • Pratique au quotidien : les multiplications ne sont pas seulement pour l’école. Elles sont utiles pour des choses simples comme partager une facture ou calculer une remise.

 

Pour une meilleure estime de soi

  • Confiance en soi : maîtriser ses tables donne à votre enfant un sentiment d’accomplissement. C’est un peu comme maîtriser les bases d’un sport ou d’un instrument de musique.
  • Valorisation sociale :  notre société valorise l’aisance avec les chiffres. C’est un peu comme savoir lire ou écrire correctement.

Pour conclure, la table de multiplication n’est pas qu’une corvée d’école. C’est une compétence essentielle qui aidera votre enfant à l’école, dans la vie quotidienne et à développer sa logique. C’est un investissement pour son futur bien-être intellectuel. Encouragez-le dans cet apprentissage !

La gestion mentale aide à mémoriser sa table de multiplication

Perception des Nombres

Les nombres ne sont pas simplement des symboles isolés ; ils interagissent entre eux et ont des relations sémantiques. Par exemple, le nombre 36 peut être perçu de différentes manières grâce à la multiplication. Il peut être vu comme le produit de 6 et 6, ou de 4 et 9. Ces multiples offrent une richesse de relations avec d’autres nombres.

L’Importance de la Multiplication

La multiplication élargit notre compréhension des nombres. Avant d’apprendre la multiplication, un élève pourrait reconnaître 36 comme (30 + 6) ou (20 + 16) ou (40 – 4) grâce à l’addition et à la soustraction. Cependant, avec la multiplication, 36 prend de nouvelles dimensions : il peut être (6 x 6), (4 x 9), (3 x 12), ou même (2 x 18). Cette capacité à voir un nombre sous différents angles renforce la compréhension profonde des relations numériques.

Réflexion sur l’Apprentissage

Lorsqu’on pose une question comme « 6 fois 6? », la réponse est assez directe : 36. Cependant, si on inverse la question et qu’on demande « 36 est le produit de quels nombres? », cela ouvre un éventail de réponses possibles, comme 6 x 6, 4 x 9, 3 x 12, etc. Cette flexibilité dans la pensée est cruciale pour une compréhension approfondie des mathématiques.

 

Erreurs communes dans l’apprentissage de sa table de multiplication

Méthode verbale : certains élèves répètent les tables comme s’ils essayaient de se souvenir des paroles d’une chanson en mandarin. Sans images, sans sens, juste des mots. Or la pédagogie de la gestion mentale d’Antoine de la Garanderie montre qu’il est tout à fait profitable d’enrichir ses évocations, c’est-à-dire la façon dont on laisse des traces dans son cerveau de ce que l’on perçoit.

Manque d’anticipation : c’est comme prévoir un pique-nique sans vérifier la météo. Beaucoup d’élèves ne pensent pas à comment ils utiliseront ces tables dans le futur. Or le geste de mémorisation vu par la pédagogie des gestes mentaux est un projet comportant un imaginaire d’avenir.

 

Astuces pour votre enfant pour mémoriser sa table de multiplication

Pense aux Nombres dans ta Tête

Imagine que tu es dans une vieille classe avec un tableau noir devant toi. Tu as une craie blanche pour écrire. Quand tu penses au nombre 36, qu’est-ce que tu vois sur le tableau ? Peut-être que tu vois le nombre 6 qui se multiplie avec lui-même. Ou alors tu vois 4 et 9. Quand tu penses à un nombre, il y a plein de façons de l’imaginer.

 

Pense aux Liens entre les Nombres

Ferme les yeux et imagine que tu vois une toile d’araignée. Au milieu, il y a le nombre 36. Des fils vont vers d’autres nombres liés à lui. Peut-être un fil va vers le 6, un autre vers le 9, et encore un autre vers le 12. Chaque fil montre comment ces nombres sont liés.

Et si tu penses au nombre 24 ? Il pourrait être connecté au 3 et au 8, ou au 4 et au 6. Chaque nombre est le centre d’un réseau de liens multiples.

 

 

Écoute les Nombres

Peut-être que pour toi, les nombres font des bruits. Comme le son doux du nombre 36 ou le bruit de 4 et 9 ensemble. Écoute ces bruits dans ta tête.

Pour le nombre 16, tu pourrais entendre le son clair de 4 qui se multiplie par lui-même, ou le ton plus grave de 2 et 8 qui s’assemblent. Les nombres peuvent avoir une symphonie unique dans ta tête.

 

Parle des Nombres

Dans ta tête, parle des liens entre ces nombres. Dis-toi : « 36, c’est comme 6 et 6 ensemble » ou « 36, c’est aussi 4 fois 9 ». Utilise des mots pour bien comprendre ces liens.

Les nombres et comment ils sont liés peuvent être imaginés de plein de façons. Que tu les voies, les écoutes ou en parles, l’important c’est de trouver ta façon à toi de les comprendre. Et souviens-toi, ce que tu imagines peut être différent de ce que les autres voient, mais c’est ta façon à toi qui est importante.

 

Parle de la Maison des Nombres

Imagine que tu es devant une grande maison, qu’on appelle la « Maison des Nombres ». Dans cette maison, chaque pièce montre une façon différente de comprendre un nombre. Avant d’entrer, tu as seulement deux clés : l’addition et la soustraction. Avec ces clés, tu peux aller dans des pièces où le nombre 36 est expliqué comme (30 + 6), (20 + 16) ou (40 – 4).

 

 

La Clé de la Multiplication

Un jour, on te donne une nouvelle clé toute brillante : la clé de la multiplication. Avec cette clé, tu peux ouvrir de nouvelles portes dans la maison. Tu trouves des pièces où le 36 est montré d’une nouvelle manière : (6 x 6), (4 x 9), (3 x 12) et (2 x 18). Chaque pièce est unique et décorée différemment, pour montrer qu’il y a plein de façons de voir le nombre 36.

 

Écoute les Échos de la Maison

Quand tu te promènes dans ces nouvelles pièces, écoute bien les échos. Chaque multiplication fait un son différent, comme une mélodie. Écoute le son de 6 qui rencontre 6 dans une pièce, ou de 4 qui se joint à 9 dans une autre. Ces sons sont comme les voix des nombres, qui chantent comment ils sont liés.

La multiplication, comme l’addition et la soustraction, est une clé qui ouvre de nouvelles portes dans la grande Maison des Nombres. En explorant chaque pièce, en écoutant les échos et en parlant avec les nombres, tu apprends encore plus sur le monde merveilleux des nombres.

Partagez autant que vous le souhaitez :-)
 
        
 
  
 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :